derniers articles

Toronto, Canada's coolest city... ?!


Voici le titre d'un article parcouru à Dubai en attendant mon vol pour Toronto donc. 35h de voyage entre Cape Town et Toronto, parce que bien sûr, il était moins cher de passer par Dubai, plutôt que de prendre un vol direct..

Allez comprendre !?!

Toute excitée que j'étais à l'idée d'attérir dans la ville la plus cool du Canada, je m'attendais à quelque chose de sublime, de grandiose, de coolissime quoi !

Et bien malheureusement, pour une fois, je vais devoir faire ma rabat-joie.

Non, moi je n'ai pas été charmée par la ville.

Mais ça c'est mon côté un peu chauvin, un peu européenne et un peu française tout court peut-être :)

Toronto, c'est la 4ème plus grande ville d'amérique du nord. Une mégalopole construite à la va-vite. 50 ans d'existence environ. Une architecture entre grattes-ciels de bureaux et pavillons à l'américaine sans charme. Des banlieues tristounettes et des méga avenues qui quadrillent la ville, dans ce type là

Malgré toute notre bonne volonté, ma meilleure acolyte (nb : Julie avec qui j'ai étudié, travaillé, co-habité lors de mes années parisiennes, et qui habite désormais à Quebec) et moi, avons parcouru la ville d'est en ouest, du nord au sud, mais n'avons pas été enthousiasmées par cette grande ville.

Nous n'avons néanmoins pas manqué de faire la traditionnelle photo de touristes pour votre plus grand plaisir hein et le nôtre aussi quand m$eme :)

Bref, pour nous Toronto s'est résumée à une ville super agréable à vivre pour ses habitants visiblement, avec sa circulation fluide pour une mégalopole, des gens hyper sympas et hyper aidants il faut bien l'avouer, une ville ultra-organisée où il est très facile de se retrouver. De supers restos et bars branchouilles. Mais Toronto est à mon avis, loin d'être une ville touristique avec foultitude de choses à faire et à voir.

Il y a bien un marché (le St Lawrence market), le fameux "distillery district", un ou deux musées, un zoo, un aquarium, et la fameuse CN Tower d'où nous avons pu admirer la ville à plus d'une centaine de mètres de hauteur

Mais tout cela était un peu "peu" pour nous, vaillantes exploratrices avides de découvertes et d'émerveillement.

Du coup, comme ça, d'un claquement de doigts, nous avons décidé de partir le lendemain vers les chutes du Niagara !

Un trajet d'une heure et demie de bus plus tard, nous voilà donc dans la "charmante" petite ville de "Niagara Falls"...

En réservant nos billets aller et retour, nous avions prévu de rester sur place 4h.

Et bien 4h ... C'était beaucoup !

Niagara Falls, c'est une sorte de Disneyland. Tiens ça ne vous rappelle pas les chutes Victoria ça ?!

Oui et bien c'est pareil mais à l'américaine. Donc en pire...Mais cela n'engage que moi hein. Une ville à l'amerloc' avec pleins de restaurants de bouffe bien grasse, des salles d'arcades, des musées à la con, et des trains fantômes à la con également... Mais bon j'avoue on en a fait un quand même (de train fantôme) histoire de vivre l'expérience des chutes comme de vraies touristes ! Bon, faut dire qu'eh plus le temps n'était pas franchement de la partie, mais quoique 10° début décembre au Canada, c'est "Royal au bar"

Mais bref, la ville de Niagara Falls, ça ressemblait à cela :

Rien de transcendant quoi.

Sinon, le clou du spectacle quand même, les chutes...

Alors comment te dire... Les chutes du Niagara donc, c'est bien, on peut les observer et se prendre en photo devant.

De jour :

Et puis les prendre en photo de nuit, parce que hoh, hah, waouhhhh, y'a de la lumière !

Mais bon, hormis cela, elles sont un peu décevantes.

Je les voyais immenses, impressionnantes, bouillonnantes, dangereuses...Bref toute une aventure !

Mais non, finalement ce sont des chutounettes comparées aux chutes Victoria.

Nous rentrerons donc de cette journée "harrassantes" (harrassante surtout pour mon estomac, après avoir mangé un burger gros comme un boeuf) vers Toronto, pour une dernière matinée entre amies.

Un passage express au Canada, qui ne m'aura pas laissé un souvenir impérissable. Mais il faut être honnête, si j'étais emballée par absolument tout (comme les américains et leur "waouh, it's amaaaaaaazing" que je déteste), mes vrais émerveillements auraient moins de valeur...

C'est donc pleine d'attentes et surtout dans l'attente de remettre des t-shirts et des jupettes, que je me suis dirigée à peine 5 jours après vers...........

Mexicooo. Me-xi-iiiiiiiiiiiiiiiiii-coooooooooooo

Hasta pronto los amigos !

articles récents
archives
Search By Tags