derniers articles

Chili, 1ère partie

Oui première partie, car il y en aura une seconde, quelques 4000 km plus au sud en Patagonie.

Nous commençons donc par une arrivée tout sourire, parce qu'il fait ENFIN chaud, à San Pedro de Atacama, petit village aux porte du désert du même nom (désert de l'Atacama, le plus aride du monde).

San Pedro c'est un village, dont les rues sont piétonnes, en terre, les maisons en pisé, et bordées d'eucaliptus et de bougainvillés...Bref je me sentais comme à la maison.

En plus, ça sentais bon l'Europe, avec ses terrasses ombragées, tout ces restos et ses petits verres de blanc tranquille les pieds en éventail...

Sauf que tout ça était trop beau pour durer bien évidemment.

Cela faisait 3 jours que j'étais sereine, ça devait s'arrêter hein, sinon c'est pas drôle.

Et bien, pour ton plus grand plaisir, bim ! Premier jour, première galère...

Je m'en vais pour retirer de l'argent car bien sûr, changement de pays oblige il me faut des pesos chilenos pour payer l'hôtel entre autre, et les excursions que je souhaiterais faire (ils te font des rabais de 20% quand tu payes en liquide, bizarre non ?)

Sauf que bah...Je n'arrive pas à retirer ! Merde, encore une fois. J'essaie diffeéentes options indiquées sur l'écran, ça marche toujours pas. Pourtant j'ai viré de l'argent il y a quelques jours (en Bolivie, à Uyuni, tu te souviens ?)

Je demande à des brésiliens à côté de moi. Pour eux non plus ça ne fonctionne pas. Bon ok, je mets ça sur le compte de nos cartes étrangères qui ne fonctionnent pas dans tous les établissements.

Je vais dans deux autres banques et là, le problème est différent : les distributeurs sont à vide ! Trop de monde, dans un trop petit village, où ils n'acceptent pas les cartes de crédit dans les 3/4 des établissements, forcément, y'a un moment où ça coince.

En plus c'est la St Valentin ! Et demain c'est samedi, les banques vont être fermées !!!

Mazette, comment je vais faire pour payer ?

Je dois partir lundi pour passer la frontière et donc je dois aussi payer le bus, et urgemment car les places sont déjà vendues à 80%

Bref je commence à paniquer (pour de vrai pour une fois) parce que je ne peux VRAIMENT PAS louper cet avion !

Je retourne à l'hôtel, explique mon problème à la gérante, mais elle se veut rassurante et me dit que le lendemain la Brinks vient remplir les distributeurs.

Lendemain, 9h je m'en retourne à la banque, et là c'est la surprise :

Toute la ville s'est donné rendez-vous pour retirer aussi.

Une heure de queue plus tard...Je suis devant le guichet, je croise les doigts et.......

Bah non ça ne marche pas !

Si ça avait marché je ne t'aurais pas raconté toute cette histoire ;p

A nouveau j'essaie toutes les options ("savings", "checking", "carte étrangère"). Non rien, nada, nothing, walou, quadale !

Purée, là je suis dans la m****

Çà ne vient apparemment pas de la banque car tout le monde réussit à retirer, mais plutôt de ma carte.

Je rentre à l'hôtel, et compose le numéro d'"urgence carte blabla".

Après une bonne vingtaine de minutes d'attente sur leur numéro surtaxé que j'appelle depuis mon oprtable français au Chili (je te raconte pas le montant du hors forfait!), je finis par obtenir un conseiller qui me dit :

- Oui effectivement votre carte est bloquée

- ah euh, et puis-ja savoir pourquoi ?

- je n'en ai pas la raison, mais cela doit être dû aux mouvements dans plusieurs pays dans un laps de temps rapproché. On a dû la bloquer par mesure de sécurité.

- euh mais juste comme ça, m'appeler avant de la bloquer, ça ne vous viendrait pas à l'esprit BANDE DE GROS NAZES ????!!!!!

Non, bien sûr, je ne lui ai pas dit ça, mais je l'ai pensé très très très fort.

30mn après, carte débloquée, je m'en vais retirer, et là pfiouuuuuuuuuu, je souffle enfin.

Je réserve mon billet de bus pour le lendemain du jour souhaité, car entre temps toutes les places ont été vendues, et réserve aussi mes journées d'excursion.

On rentre donc dans le vif du sujet, avec 2 journées d'excursion dans le désert de l'Atacama.

Je choisi d'aller faire un plouf dans le lac ultra-salé (genre de mer morte) et le lendemain, d'aller voir les "piedras rojas" ou pierres rouges. Bien sûr les lieux que je cite sont les points d'orgue de chaque journée, avec pour chaque excursion, plusieurs stops avec plus ou moins d'intérêt...

Bon j'avoue, encore une fois, j'ai un peu zappé les noms...

Il faut dire qu'on voit tellement de choses à la journée, et que, comme en plus, je suis à la bourre sur les articles, j'ai bien eu le temps d'effacer les noms de ma mémoire ! Ou bien j'ai la mémoire sélective ?! :p

Mais bon, toi, ce que tu veux voir de toutes façons ce sont les photos, les noms tu t'en fous un peu hein ?!

Ouais ,bah moi aussi :p

Oui, donc, parfois, je prends les photos des pancartes, comme ça si tu veux te cultiver, tu peux :p

Après, ce n'est plus la laguna Miscanti mais le fameux lac super salé.

En vérité, il y en a deux. L'un, est une zone protégée donc on ne s'en approche pas, et l'autre, une attraction touristique. Tu reconnaitra aisément laquelle est laquelle...

Le plouf dans la lagune ultra-salée c'était vraiment trop drôle... Tu flottes droit comme un bout de bois.

Impossible de nager car tu as les fesses tellement hautes que tes pieds sont hors de l'eau, donc tu as l'air super ridicule si tu essaies de faire la brasse comme moi.

Mais comme le ridicule ne m'a encore jamais tuée, j'ai essayé encore et encore.

M'en fout, de toutes façons personne ne me connaissait !

Ensuite dans le stops de la journée, il y a les lacs jumeaux. Deux trous d'eau identiques situés à 50 mètres l'un de l'autre. Ici en revanche, l'eau complètement neutre (enfin pas salée quoi)

Puis direction une autre partie du désert, à proximité d'une sorte de salar (le sel ferait presque penser à de la neige hein?!) pour admirer le coucher de soleil

Le lendemain, direction les "pierres rouges donc", je te passe les photos des stops car franchement, de une, le programme qu'on m'avait vendu n'a pas été respecté, et de deux, tout ne valait pas la peine. Je t'ai donc gardé les plus belles photos.

Bref, voilà les pierres rouges qui bordent le lac d'une magnifique couleur bleuté, avec les montagnes en fond...C'était sublime...Ca valait bien les 4h de bus pour arriver.

Mes pieds, ça faisait longtemps qu'on ne les avait pas vus n'est-ce pas ?

C'est sur cette dernière photo de mes petons (je commence vraiment à avoir une belle collection) que s'achève ce petit article sur le Chili !

Mais comme je l'ai dit, ce n'est qu'une première partie. Et puis je ne suis restée que 3 jours sur place, c'était amplement suffisant... Tu apprendra pourquoi dans un prochain article. Suspens ...

Je te donne donc rendez-vous le plus vite possible pour la suite du voyage en direction de l'Argentine, et plus précisément de la patagonie !!

Hasta pronto !

Besos

articles récents
archives
Search By Tags