Quand, comment, pourquoi j'ai décidé de partir... A nouveau !
 
Et bien c'est ultra simple, cela tient en une citation... (Oui encore et toujours une citation, on ne se refait pas)
 
D'ici 20 ans...
 
" D'ici 20 ans, vous aurez plus de regrets pour les choses que vous n'avrez pas faites, que pour celles que vous aurez faites. Alors larguez les amarres. Quittez les ports tranquilles. Attrapez les vents dans vos voiles. Explorez. Rêvez. Découvrez." H. Jackson Brown Jr.
 
 
Alors pourquoi attendre ?
 
Voilà 5 ans que je suis rentrée de mon premier "grand" voyage en solitaire, avec moi, moi-même et mes 48kg de bagages...
 
Rentrée, épuisée mais heureurse, je sais qu'un jour je repartirai.
L'envie est là, tapie au fond de moi, ce n'est plus qu'une question de temps.
 
Ce qu'il me faut ?
Juste un bon  timing, côté boulot et côté perso, et suffisamment d'argent de côté pour ne pas connaître les mêmes galères (dormir sur un banc à Raiatea, me retrouver dehors à Perth avec 4 dollards en poche, voler des papayes et des noix de coco pour survivre sur mon camp de fortune à Maupiti, tourner des heures pour comparer les prix à Kuala Lumpur, et tant d'autres merveilleux souvenirs :)
 
Les années passent...Et je me languis chaque matin en surfant sur les sites de voyages, les émissions télé, et les catalogues de magasins de rando (oui oui ce n'est pas du tout glamour !)
 
Et puis ça y'est, la date du départ se dessine...ce sera septembre 2014..
Puis février 2015, puis septembre 2015 !  Tout ne se passe pas exactement  comme prévu...
Stop, j'arrête définitvement la date. Ce sera septembre 2015, ouf, enfin !
 
Je fais ensuite des choix douloureux...
A tous ceux qui pense encore que j'ai "de la chance", je les mets au défi de se déposséder de tout ce qu'ils ont, et de partir avec pour seule maison, le contenu d'un sac à dos.
 
Je fais donc des sacrifices, et prends des risques  pour vivre ce rêve : je mets mon appart adoré en location, demande un congé sabbatique à mon employeur. Je vends mon cheval (malgré tout à contre coeur), et mets en vente aussi ma voiture.
 
Bref je dé-tricote toute la vie que j'ai passé 5 ans à construire en somme.
 
Oui, mais tout ça ne répond pas vraiment à la question : mais pourquoi ?
 
Il n'y a pas d'explications rationnelles. Non je ne fuis rien.
J'ai juste la sensation que de grandes choses m'attendent ailleurS
Certains m'ont dit que je cherchais la perte de repères. Le challenge de tout recommencer encore et encore...
 
Peut être... J'y réflechirai.
Parce qu'un voyage c'est toujours une sorte d'introspection : 
Je pars à la recherche d'une rencontre ou d'un paysage qui me bouleverse
De la beauté des couleurs des couchers de soleil en afrique
Du chant des oiseaux des jungles équatoriennes
Des ciels étoilés du désert au Chili
De la majesté des paysages du bout du monde
 
Je pars simplement pour m'émerveiller chaque jour de paysages grandioses...
Espérant retouver les sensations de plénitude face à l'océan, les larmes de joie, la bonté des gens rencontrés au hasard
 
Et en 2010 cela ressemblait pêle mêle à cela :
Moorea, Polynésie

Moorea, Polynésie

S'offrir le luxe d'une journée de farniente sur une îl "presque" déserte

Sukothaï, Thailande

Sukothaï, Thailande

Se balader au coucher de soleil dans le parc historique de l'ancienne capitale de Thaïlande

Jakarta, Indonésie

Jakarta, Indonésie

Se balader dans une plantation de thé très tôt le matin, pour éviter les embouteillages de cette ville de 20 millions d'habitants

Kuala Lumpur, Malaisie

Kuala Lumpur, Malaisie

Les tours Petronas

Malaisie

Malaisie

Se restaurer dans la rue, cela ressemble à ça !

Tekapo, Nouvelle Zélande

Tekapo, Nouvelle Zélande

Se balader à la tombée du jour autour du lac Tekapo

Yogyakarta, Indonésie

Yogyakarta, Indonésie

Rencontrer de jeunes danseuses traditionnelles

Thailande

Thailande

Rencontrer de jeune

Nouvelle Zélande

Nouvelle Zélande

Apprécier la beauté des routes de Nouvelle-Zélande

Jakarta, Indonésie

Jakarta, Indonésie

Apprécier l'ordre et l'organisation ...

Borobudur, Indonésie

Borobudur, Indonésie

Se restaurer dans la rue, cela ressemble aussi à ça

Piha, Nouvelle-Zélande

Piha, Nouvelle-Zélande

Admirer un coucher de soleil sur une plage de sable noir

Dubaï, Dubaï

Dubaï, Dubaï

Naviguer de nuit autour de la ville

Bali, Indonésie

Bali, Indonésie

Rencontrer dans un orphelinat des enfants exceptionnels

Gili Meno, Indonésie

Gili Meno, Indonésie

Marcher longtemps avec son sac à dos avant de trouver un endroit où dormir

Gili air, Indonésie

Gili air, Indonésie

Etre prise en pitié par un pêcheur qui me fait faire la traversée

Wanaka, Nouvelle-Zélande

Wanaka, Nouvelle-Zélande

Marcher, marcher et toujours marcher

Bali, Indonésie

Bali, Indonésie

Tomber amoureuse d'un sourire

Maupiti, Polynésie

Maupiti, Polynésie

Se prendre pour un robinson, et camper une semaine ici